Le plan de mobilité des entreprises : qu’est-ce que c’est ?

Plan de mobilité

Les entreprises situées dans un Plan de Déplacements Urbains ont jusqu’au 1er janvier 2018 pour mettre en place un Plan de Mobilité pour les Entreprises, dit PME, pour les établissements de plus de 100 salariés. Il a pour but d’améliorer l’accès au lieu de travail et de diminuer les frais liés à ces déplacements. Il présente de nombreux avantages pour les entreprises, les salariés et la collectivité.

 

Qu’est-ce que le Plan de Mobilité des Entreprises ?

 

Le plan de mobilité entreprise (ou plan de déplacements entreprise – PDE – son ancien nom) est un véritable projet d’entreprise. Il favorise l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Le PME concerne tous les déplacements liés aux activités professionnelles : les trajets domicile/travail, les déplacements professionnels des salariés commerciaux, des collaborateurs, des clients et des partenaires. Cette obligation réglementaire, issue de la loi de transition énergétique, a pour but de faire changer les comportements de chacun. Elle vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, décongestionner les routes (bouchons, stationnement sur la voie publique) et améliorer le quotidien des salariés.

 

Quelles solutions peuvent être proposées ?

La loi relative à la transition énergétique qui régit le Plan de Mobilité des Entreprises est claire sur ce que peuvent faire les entreprises pour améliorer la mobilité de leur personnel. Les entreprises peuvent ainsi encourager l’utilisation des transports en commun (participation financière aux abonnements, création d’une navette d’entreprise), du vélo et le recours au covoiturage travail – domicile (Coovia est en mesure de vous proposer des plans d’action clé en main pour ne pas surcharger vos équipes), aménager les horaires des salariés, améliorer l’accès des piétons aux bâtiments dans lesquels ils travaillent, proposer des solutions alternatives (chèque-taxi, utilisation de voitures de services, etc.) ou encore encourager le télétravail. Il est aussi possible de s’associer avec les entreprises voisines dans le cadre du plan de mobilité pour élargir l’offre. Contactez-nous !

 

Les avantages du Plan de Mobilité des Entreprises pour les entreprises

 

D’un point de vue financier, grâce au PME, les entreprises peuvent optimiser les coûts liés aux transports et, dans certains cas, diminuer la charge foncière. Du côté RH, l’entreprise renforce l’esprit d’équipe et la culture d’entreprise, améliore sa réputation. En effet, elle devient une entreprise éco-citoyenne.

 

Les avantages du Plan de Mobilité des Entreprises pour les salariés

 

Le PME pour les salariés permet une diminution des frais de déplacements travail domicile et améliore les conditions de travail et de transport. Le PME, c’est moins de stress pour plus de confort et de convivialité.

Si vous êtes concernés par la mise en place d’un PME, regardez ce que notre service Partenariats peut faire pour la mobilité de votre entreprise.

The following two tabs change content below.
Rédactrice web et adepte de la mobilité active !

2 Commentaires

  1. Nicolas

    Bonjour,
    Il me semble que les entreprises doivent déjà rembourser 50% de l’abonnement des transports en commun utilisés par le salarié pour se rendre au travail.
    À la lecture de votre article, ces entreprises n’auraient qu’à intégrer cette obligation déjà en place dans leur plan de mobilité d’entreprise. C’est dommage de laisser une telle faille ouverte dans votre présentation.

    Ensuite, je travaille en SSII qui envoie ses collaborateurs individuellement chez des centaines de sites clients. Les applications de covoiturage sont rarement adaptés à ces changements de sites, et surtout, c’est au salarié de se débrouiller pour chercher. Quel est le rôle et devoir de chacun face à ce que vous présentez?

    Répondre
  2. Philippe de Coovia

    Bonjour Nicolas,

    Les entreprises ont effectivement l’obligation de rembourser 50% des frais de transport en commun. Cela peut être inclus dans le Plan de Mobilité mais il convient à l’entreprise d’indiquer comment elle encourage et évalue l’augmentation de l’utilisation des transports en commun. Cependant, un certain nombre d’entreprises ne sont pas accessibles en transports en commun et ce sont aussi ces entreprises qui sont visées.

    Votre expérience en SSII est intéressante. L’équipe est curieuse de savoir pourquoi les applications de covoiturage ne sont pas adaptées. Les salariés des prestataires peuvent très bien covoiturer avec les salariés des donneurs d’ordre. Certes, il faut alors régulièrement trouver de nouveaux équipages mais c’est justement l’intérêt des applications de covoiturage.

    Vous indiquez que « c’est au salarié de se débrouiller pour chercher », mais le Plan de Mobilité peut répondre à cela puisqu’il est là pour lutter contre l’autosolisme. Dans votre cas, l’entreprise peut prévoir d’aider les salariés à se déplacer par d’autres moyens que la voiture.

    Les obligations sont dans le texte de la loi :

    « Le plan de mobilité évalue l’offre de transport existante et projetée, analyse les déplacements entre le domicile et le travail et les déplacements professionnels, comprend un programme d’actions adapté à la situation de l’établissement, un plan de financement et un calendrier de réalisation des actions, et précise les modalités de son suivi et de ses mises à jour.

    Le programme d’actions peut notamment comporter des mesures relatives à la promotion des moyens et usages de transports alternatifs à la voiture individuelle, à l’utilisation des transports en commun, au covoiturage et à l’auto-partage, à la marche et à l’usage du vélo, à l’organisation du travail, au télétravail et à la flexibilité des horaires, à la logistique et aux livraisons de marchandises.  »

    J’espère que cela pourra vous aider. N’hésitez pas à nous recontacter.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *