Petit lexique à l’usage des mobitaffeurs

Le-lexique-de-Coovia

Coovia a décidé de créer son propre petit lexique.

on a tellement le temps de cogiter dans les bouchons Toulousains qu’on invente des mots.

Allez c’est parti !

Alors que de nombreux mobitaffeurs font du commutage sur les trajets domicile-travail grâce aux siégeomobiles, ils ont souvent des objectifs différents. Certains sont obturalentophobes, d’autres tentent d’éviter l’ensardinage des transports en commun ou encore ne supportent pas le rouloozage.

Beaucoup d’entre vous auront sans doute eu des difficultés pour comprendre le paragraphe précédent. Puisque nouvel usage rime souvent avec nouveaux mots, voici notre “petit lexique à l’usage des mobitaffeurs”:

Bouchiste, subst. et adj: personne préférant garder ses sièges vides rien que pour lui. Il passe de si bon moments avec eux que rouloozer des heures dans les bouchons ne lui pose aucun problème.

Commutage, n.m: Technique de déplacement consistant à se rendre au travail en proposant ou en utilisant les sièges vides des différents moyens de transports.

Conductiviste, subst. et adj: Décrit une personne qui se sent obligé de prendre quotidiennement sa voiture. Exemple : David a pris son gros 4×4 ce matin pour venir au travail et ne se voit pas être passager dans un autre. Souvent un conductiviste a des tendance au grattoubichage et devient rapidement keromane.

Détoufflage, n.m: action de faire un détour pour éviter un embouteillage en retombant dans un bouchon. Exemple : Jean-Jean a détoufflé ce matin en évitant un bouchon grâce à l’application Waze et retombe dans un bouchon juste après.

Ecolurage, n.m: faire du covoiturage dans une logique écologique.

Ensardinage, n.m: s’entasser dans les transports en commun.

Grattoubicheur, subst. masc: individu essayant de faire passer le temps dans les bouchons en se grattant les trous de nez.

Kéromane, .subst. et adj: un individu caractérisé qui consomme du carburant de manière addictive.

Mobitaffeur, n.m: Les mobitaffeurs sont les membres d’une nouvelle tribu qui naviguent sur l’application COOVIA pour se rendre au travail depuis un appareil mobile (smartphone, tablette).

Obturalentophobe, subst. et adj: un mot compliqué pour décrire une pathologie qui consiste à ne pas supporter les ralentissements et les bouchons.

Siégeomobile, n.m: voiture dont l’utilisation des sièges est optimisée sur les trajets domicile-travail.

Rouloozage, subst.masc: s’ennuyer en étant seul dans les bouchons.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses. Si vous vous voulez nous faire partager vos néologismes, n’hésitez pas à les laisser en commentaire.

 

 

2 Commentaires

  1. Xavier

    Obturalantophobe, subst. et adj: ne surtout pas confondre avec Obturalentophobe. Ce mot compliqué décrit la pathologie qui consiste à ne pas supporter dans sa voiture une personne obtue qui râle en permanence. Heureusement pour les obturalantophobes, les personnes obtues qui râlent sont rarissimes parmis les adeptes du covoiturage. Chez les Kéromanes, par contre …

    Répondre
  2. Pingback: Coovia : le co-voiturage qui associe aussi les transports en commun | Congrès mondial sur les ITS Bordeaux 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *