La ligne A en XXL, la rénovation de la ligne historique du métro toulousain

Durant l’été 2017, la ligne A du métro de Toulouse est inaccessible en raison de travaux d’agrandissement. Tisséo a prévu de fermer à nouveau la ligne A durant les étés 2018 et 2019 pour une mise en circulation de la ligne A en XXL à la fin de l’année 2019. Cette rénovation de la ligne historique est nécessaire même si elle cause quelques désagréments durant sa fermeture. C’est l’occasion pour nous de faire le point sur cet énorme chantier.


Une rénovation nécessaire du métro de Toulouse


Actuellement, les quais des stations de métro de la ligne A font 26 mètres de long. Ils permettent d’accueillir 160 passagers/rame. Toulouse étant une ville attractive, la population ne cesse de croître au fil des années. En 2025, Tisséo estime entre 245 000 et 285 000 voyages par jour sur sa ligne historique. Afin de répondre à la hausse du trafic, la Mairie de Toulouse et Tisséo souhaitent offrir plus de confort, d’espace, de fluidité et de sécurité au sein de sa première ligne de métro – qui a déjà 26 ans – en agrandissant la longueur des quais. Les travaux consistent à agrandir et à aménager les quais et les équipements, à mettre en conformité le désenfumage et à la création, si nécessaire, de dégagements de sécurité complémentaires. A la fin de l’année 2019, les quais des stations de métro de la ligne A feront 52 mètres de long pour accueillir plus de voyageurs dans ses rames.


Pourquoi fermer la ligne A durant les vacances d’été ?


L’arrêt de la ligne de métro en 2017 va durer 35 jours. D’autres travaux sont également prévus durant les grandes vacances scolaires de 2018 et de 2019, profitant ainsi des vacances estivales des actifs et des étudiants. Ces travaux nécessitent la fermeture de la ligne pour des raisons de sécurités mais aussi pour plus d’efficacité. L’été est la période impactant le moins les déplacements des Toulousains.


Des solutions futées pour se déplacer à Toulouse avec la fermeture du métro


Durant la rénovation et pour pallier l’absence de la ligne de métro, des solutions de remplacements sont mises en place : le trajet de certaines lignes de bus est modifié, des lignes de bus sont créées spécialement pour la période de chantier, et leur cadence est plus régulière, le parc de covoiturage est en libre service, tout comme les VéloToulouse. La météo clémente de l’été favorise l’utilisation des mobilités actives, autant en profiter. On a d’ailleurs fait le point sur les solutions mises en place pour
se déplacer durant les travaux de la ligne A .


C’est aussi l’occasion d’en profiter pour
se déplacer autrement !

 

Source : Le dossier de presse de Tisséo Collectivités

Arrêt de la ligne A : se déplacer à Toulouse durant les travaux

Cet été, la ligne A du métro va être arrêtée du 17 juillet au 20 août 2017 inclus pour cause de travaux. Le doublement des rames de métro permettra d’offrir plus de confort aux usagers d’ici fin 2019. Durant ces 35 jours sans métro, plusieurs solutions sont mises en place pour faciliter la mobilité des usagers et des touristes. Bus, vélo, autopartage ou covoiturage, les Toulousains ont l’embarras du choix !

 

Des lignes de bus en complément de l’existant

 

Si le tramway et la ligne B du métro sont toujours en activité durant cette période estivale, Tisséo a prévu de mettre en place des lignes de bus en plus des lignes existantes. La ligne 14 est allongée jusqu’au terminus Balma-Gramont afin de suivre le tracé de la ligne A, assurant des départs  toutes les 5 minutes depuis les terminus Balma-Gramont et Basso Cambo. En complément de cette ligne, le bus 140 renforce les arrêts entre Arènes et Marengo-SNCF. La ligne 130 rejoint les arrêts St Cyprien – République et la Cité Scolaire Rive Gauche et complète ainsi la ligne 13 déjà existante. Une navette est également prévue pour faire le lien entre les stations Borderouge et Argoulets.

 

Le vélo pour profiter du beau temps

 

Les travaux de la ligne A du métro ayant lieu en plein été, il est également possible de se déplacer à vélo dans la ville rose. Que ce soit avec son vélo personnel, un vélo loué à la Maison du Vélo ou un vélo en libre service, les toulousains profitent des longues journées d’été tout en faisant de l’exercice. Adieu les contraintes d’horaires, de temps de trajet, bonjour à la liberté de mouvement au grand air !

A Toulouse, il existe 283 stations VélôToulouse, dont 10 stations Bonus qui permettent de bénéficier de 15 minutes supplémentaires gratuites. Durant les travaux, le réseau de station est étendu jusqu’à Balma-Gramont et Basso Cambo. La Maison du Vélo, elle, se trouve en face de la gare Matabiau au bord du Canal du midi, dans les locaux de l’ancienne maison éclusière Bayard. On peut y louer un vélo de ville ou un vélo pliable pour une semaine (6 €), un mois (8 à 12 €) ou à l’année (80 à 110 €). A partir de mi-juillet, il sera aussi possible d’expérimenter un vélo électrique durant 5 ou 12 jours, du lundi au vendredi, pour 25 à 45 €. A la Maison du Vélo, vous trouverez tous conseils et informations utiles !

 

On loue une voiture…

 

Besoin d’une voiture pour un déplacement privé ou professionnel, pensez à l’autopartage, solution de mobilité complémentaire des transports en commun, de la marche à pied ou encore du vélo. A Toulouse, Citiz vous propose une flotte de plus de 60 voitures accessibles en libre-service 24h/24 et 7jours/7 ! Y accéder est très simple : inscrivez-vous et roulez ! Selon votre besoin, choisissez les voitures Citiz ou les voitures Yea!.

  • Sur réservation, choisissez la voiture Citiz qui correspond à votre besoin du moment : de la petite citadine au monospace 7 places, sans oublier un utilitaire ou un Partner équipé d’une rampe d’accès pour un passager en fauteuil roulant.  Votre place de stationnement est garantie au retour car chaque voiture Citiz dispose d’un emplacement dédié.
  • Découvrez également les voitures Yea!, des Smart 4 places géolocalisées via l’appli Citiz, en accès spontané  dans le centre-ville élargi  de Toulouse. Avec Yea! vous n’avez pas d’heure de retour à prévoir, à vous la liberté !

Pour ces deux services complémentaires (Citiz et Yea!), ne payez que ce que vous utilisez selon la distance parcourue et le temps d’utilisation. Tout est inclus dans le prix : entretien, carburant, assurance, parcmètre. Service ouvert à toute personne ayant le permis B, jeune conducteur inclus. Alors, roulez jeunesse ! Et profitez du réseau national Citiz présent dans 90 villes. Accédez ainsi à plus de 1000 voitures en France !

 

Le covoiturage pour des trajets adaptés à vos envies !

 

Que ce soit avec sa propre voiture ou avec un véhicule partagé, covoiturer représente une excellente solution alternative en l’absence de métro.  Justement, l’application toulousaine Coovia propose un service de covoiturage domicile-travail, qui compte déjà plus de 7300 inscrits. Particularité de Coovia : la souplesse. L’application vous permet en effet de covoiturer à la carte (juste certains jours, seulement le matin ou le soir, etc.) et de voir toutes les solutions disponibles en transports en commun (bus de substitution, ter, bus arc-en-ciel, vélôtoulouse, etc.). Et pour vous faciliter la vie durant ces 5 semaines, Coovia offre les covoiturages à tous les passagers du 17 juillet au 20 août : il ne vous reste plus qu’à essayer !

 

Les occasions de se déplacer dans et autour de Toulouse cet été seront multiples. L’ensemble des acteurs locaux est mobilisé pour vous faire profiter d’un bel été mobile ! Quels transports testerez-vous ?

La navette gratuite de l’hypercentre toulousain

Peut-être l’avez vous déjà vu dans le centre ville toulousain. C’est une navette électrique de 9 places assises, 9 debouts et une place réservée pour les personnes handicapées qui fait une boucle depuis le Cours Dillon en passant par Jean Jaurès et Jeanne d’Arc. Si vous ne vivez pas dans l’hyper-centre, vous ne savez peut-être pas comment elle fonctionne. Heureusement, nous sommes là pour tout vous expliquer 😉

1. La navette est gratuite.

2. Il suffit de lever la main au passage de la navette pour qu’elle s’arrête.

3. Le chauffeur vous dépose, s’il est possible de s’arrêter, là où vous le demandez.

4. Elle fonctionne de 9h à 19h du lundi au samedi.

5. Il y en a une toutes les dix minutes.

Ajoutons que les chauffeurs des navettes sont particulièrement appréciés des passagers 🙂

Voilà, vous n’aurez maintenant aucun scrupule à lever la main au passage de la navette !

Retrouvez les horaires de bus sur le site Tisséo.

Parking gratuit mais limité à Toulouse

10 760 places de parking vont être gratuites jusqu’au 15 août à Toulouse.

Pour les conducteurs, c’est une bonne nouvelle. C’est autant d’argent en moins dépensé pour laisser leur voiture à l’arrêt, sans compter les éventuelles amendes économisées.

Garez-vous mais circulez

Le seul hic, c’est que le stationnement, à Toulouse, est limité, par arrêté, à 24h maximum sur un même emplacement. En théorie, à moins d’avoir un garage, il faut donc déplacer tous les jours son véhicule d’une place à l’autre.

C’est évidemment un blocage pour qu’un conducteur puisse vouloir abandonner sa voiture ne serait-ce qu’une semaine pour les transports en commun ou du covoiturage.

Il y a quelque chose d’absurde à inciter les automobilistes à covoiturer ou d’abandonner leur voiture, tout en les obligeant à revenir tous les jours au volant. Toulouse n’est pas une exception, l’interdiction du stationnement de plus de 24 heures est largement répandue. Est-ce qu’il n’y aurait pas là des arrêtés à modifier pour permettre une meilleure mobilité et favoriser des transports collectifs, dont le covoiturage ?

Testez le covoiturage pendant l’Euro

La circulation pendant l’Euro à Toulouse

Chez Coovia, on se prépare pour l’Euro 2016 et on vous informe sur les perturbations à prévoir lors de vos trajets du quotidien. La circulation sera compliquée aux abords du stadium et en centre ville de manière générale.

Une certaine euphorie est à prévoir pour ces 4 matchs dans la ville rose. Afin que tout se passe bien, renseignez-vous sur le plan de circulation prévu dans le centre ville.

Toulouse accueillera quatre rencontres du 13 au 26 juin et la mairie de Toulouse a annoncé lundi sur son site internet les mesures qui seront mises en place pour organiser et sécuriser ces manifestations.

Pour rappel, les dates des matchs à Toulouse sont :

  • Lundi 13 juin à 15h00 – Espagne – République Tchèque
  • Vendredi 17 juin à 15h00 – Suède – Italie
  • Lundi 20 juin à 21h00 – Pays de Galles – Russie
  • Et le 26 juin pour un match de huitième de finale
    Qui se jouera entre le Groupe F et le Groupe E soit : (Portugal, Islande Hongrie, Autriche) – (Belgique, Irlande, Suède, Italie)

Les mesures déployés par la mairie de Toulouse seront appliqués 4h00 avant le coup d’envoi de chaque match joué à Toulouse et maintenu jusqu’à la dispersion des suporters.

À ce titre, les abords du stadium seront fermés à la circulation, tout comme la sortie 24 du périphérique intérieur qui sera elle totalement fermée.

Circulation-Toulouse Circulation-Euro

Source : toulouse.fr

Stationnements, Interdictions et mises à sens unique

La circulation sera interdite sur tous les axes suivants :

  • L’île du Ramier ,
  • Le Pont Pierre-de-Coubertin,
  • Le boulevard du Maréchal Juin.

Des voies à sens unique seront aussi mises en place tels que le pont Saint-Michel, l’avenue de Muret et les boulevards Déodat de Séverac et Koenigs.

Pensez aussi que plusieurs rues sont interdites aux stationnements à partir du 6 juin et jusqu’au 11 juillet :

  • Rue Jules-de-Resseguier
  • Rue du 8 mai 1945
  • Allées Jules-Guesde

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site de la mairie de Toulouse et à utiliser les transports en commun ou le covoiturage pour vous déplacer.

N’hésitez pas à regarder le plan de circulation de la mairie

Et si on covoiturait ?

Covoiturage-quotidien
N’hésitez pas à tester le covoiturage pour vous rendre rapidement au travail et en bonne compagnie. Pendant l’Euro, le stationnement est gratuit sur le parking du Zénith et sur l’ensemble des parking relais.

Et pour tous ceux qui auront la chance d’assister aux matchs à Toulouse, n’hésitez pas à publier vos trajets de covoiturage sur Coovia.fr le service de covoiturage Toulousain. Le service Coovia est majoritairement utilisé pour les trajets domicile – travail. Mais pourquoi pas proposer des trajets ponctuels pour ces genre d’évènements !

Alors publiez vos covoiturages pour aller profiter de l’Euro et n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux pour en faire profiter vos collègues et amis.

 

Comment survivre dans les bouchons toulousains ?

Parce que vos nerfs ont été mis à rude épreuve cette semaine dans les bouchons, Coovia vous a trouvé quelques solutions.

 

Allez c’est parti, pour le top 10 des astuces pour survivre dans les bouchons toulousains !

 

    1. Vous devez utiliser Coovia ! Parce que pour chaque covoiturage c’est une voiture de moins sur la rocade toulousaine.
      transports à Toulouse
    2. On allume WAZE dès le départ pour trouver le meilleur chemin pour aller travailler en évitant les bouchons.
      contre-les-bouchons
    3. On ÉVITE la rocade, et oui ! La rocade, c’est bien pratique quand il n’y a personne mais un vrai cauchemar quand on y est serré comme des sardines.
      Autruche-gifs-Coovia
    4. Règle impérative pour ta survie : les bouchons c’est la guerre, faut savoir s’imposer ! Bon c’est un peu comme partout mais là c’est encore pire : “NON, toi tu passeras pas tu peux rêver je reste là et fais gaffe j’accélère dès qu’on bouge d’un millimètre”.
      Coovia-tank-gif
    5. Négocier un aménagement de vos horaires. Pour ceux et celles qui sont complètement allergiques aux ralentissements on a trouvé LA solution ! Vous pouvez négocier avec votre patron pour faire des horaires différents en dehors des créneaux de « bureau »,  bon vous devrez juste commencer soit très tôt soit très tard et finir à des horaires bizarres.
      Aménagement-horaires
    6. Calme tu seras, Calme tu resteras ! Tu peux crier et insulter tes congénères autant que tu veux, ça n’avancera pas plus vite ! Alors on reste calme et on trouve un moyen de s’occuper… Tout en restant alerte ! Ben oui, on a dit que les bouchons c’est la guerre!
      Gif-rester-calme
    7. Tu as le droit de mettre la musique à fond les ballons pour te déstresser les mâchoires, tu peux même essayer de danser des fesses, tout seul dans ta voiture. Mais le mieux ça reste quand même d’avoir un passager sympa pour jouer les DJs ou faire office de mauvais GPS.
      Coovia-gif-danser
    8. Tu peux faire des grimaces aux voisins et essayer de les dérider un peu parce qu’ils font de sacrés sales têtes dans leurs voitures ! Bon faites attention quand même, vous risquez de récolter des regards en coin voire des gestes déplacés !
      Gifs-grimace
    9. La technique de l’EFFICACE : c’est-à-dire la personne très mais alors très efficace qui branche son bluetooth dès qu’elle est assise et en profite pour faire réunion avec ses homologues avant même d’être arrivée au bureau. Le coup de fil à maman fonctionne aussi mais pas sûr qu’elle apprécie ce genre d’appel tôt le matin.
      trop-efficace
    10. Prendre de bonnes résolutions ! Après une grosse journée noire où tout le monde a clairement décidé d’embêter le monde, de manifester. ON utilise COOVIA pour le covoiturage à Toulouse sur ses trajets quotidiens pour limiter le nombre de voitures sur la rocade.C’est aussi un moyen de faire connaissance avec ses voisins, et même faire quelques économies sur son prochain plein.

Coovia-gif-love

Coovia, on a tous un transport en commun

Bon pour conclure, nous avons nous  aussi passés quelques jours très difficiles sur la rocade Toulousaine et on voulait partager avec vous notre expérience.

Chez Coovia, on covoiture tous les jours et même si ça ne nous fait pas avancer plus vite dans les bouchons, ça nous permet de papoter de choses et d’autres et de chercher quelques blagues pour nous détendre.
Promis, le covoiturage c’est chouette ! Et comme ça, on arrête d’ajouter encore et encore des voitures sur la rocade alors qu’on va au même endroit que le voisin du palier d’en dessous.

Partez à la découverte des bouchons toulousains : c’est la Rocade Tour

Si vous êtes sceptiques sur l’intérêt du covoiturage sur les trajets domicile-travail à Toulouse et qu’affronter les embouteillages aux heures de pointe ne vous fait pas peur, alors n’hésitez plus et partez à la découverte des bouchons toulousains!

Avec un objectif double d’associer sensibilisation au covoiturage et dimension touristique, COOVIA organise un Périph Tour, en compagnie exclusive de notre mascotte, Jean-Jean qui sera votre guide tout au long de la visite.

 

Au programme: 55 km pour en avoir plein les narines

  • Visite guidée des bouchons toulousains avec un tour complet du périphérique aux heures de pointes
  • Comptage du débit de véhicules à la minute au niveau du rond point de la Crabe à proximité du site d’Airbus Saint Martin
  • Identification des principales entreprises qui jalonnent le périphérique
  • Constatation de l’influence de la pollution sur la vue des Pyrénées

 

Infos pratiques

  • Départ à 16 h 45 de l’incubateur de Midi-Pyrénées situés 49 Grande Rue Saint Michel 31400 Toulouse (la date sera fixée ultérieurement)
  • Chaque participant sera déposé chez lui une fois la visite achevée aux alentours de 19H15
  • Uniquement 3 places disponibles, alors dépêchez-vous !
  • Une boule antistress sera distribuée à chaque participant

Si vous souhaitez vous inscrire, rendez-vous sur notre page Facebook!

 

  • Un grattoubicheurs : subst. masc: individu essayant de faire passer le temps dans les bouchons en se grattant les trous de nez.

La solution de covoiturage à Toulouse

Les villes et le covoiturage, c’est une relation qui a de l’avenir. Une recherche sur Google vous renvoie rapidement à des pages dédiées sur les sites de la mairie de Marseille, Levallois, Bordeaux ou encore Paris. Rien encore du coté du site web de Toulouse… Pourtant les ambitions écologiques de la ville sont là et le covoiturage à Toulouse peut être un élément-clé dans cette politique. D’ailleurs Toulouse ne s’y est pas trompée en mettant en troisième place de sa charte pour des événements écoresponsables: « Promouvoir le covoiturage et les déplacements alternatifs à la voiture ». C’est pour aller plus loin dans le déploiement du covoiturage à Toulouse que COOVIA a été créé.

En parallèle, et depuis 2011, notre partenaire Tisséo, régie des transports de Toulouse, propose aussi sur son site covoiturage.tisseo.fr de déclarer un trajet ou d’en rechercher un. Petit plus, vous pouvez utiliser des places réservées aux covoitureurs sur le parking de la station Basso-Cambo (si vous arrivez en covoiturage et prenez ensuite le métro).

 

La solution de covoiturage à Toulouse : Coovia

La solution Coovia, quant à elle, est dynamique et multimodale. Elle propose en priorité de répondre à la problématique du commutage * en optimisant l’utilisation des sièges vides, qu’ils soient dans les transports en commun ou dans les voitures pour les trajets domicile-travail en particulier et quotidien en général .

Notre solution dynamique se place ainsi dans la lignée du constat dressé par une équipe de recherche qui relevait dès 2007 : 500 millions de voitures à usage privé sont en circulation dans le monde, l’occupation moyenne étant de 1,5 utilisateur par voiture le ratio pétrole/passager est désastreux et rend le covoiturage particulièrement pertinent. Le problème ? Le covoiturage à Toulouse sur les trajets domicile-travail ne souffre pas d’un manque d’attractivité auprès des utilisateurs potentiels mais de soutiens publics affichés et d’informations.

 

« L’appui des pouvoirs publics est indispensable. Ces derniers doivent par exemple déployer des infrastructures dédiées sur la voie publique, comme des voies et des places de stationnement réservées » explique Frédéric Bisson (Fédération Nationale du Covoiturage, interview pour innovcity.fr). C’est pourquoi COOVIA, s’engage aussi au quotidien pour changer les mentalités (campagne de tract, échange avec les utilisateurs) mais surtout avec l’espoir de voir une politique dédiée émergée à Toulouse. En effet, pour une ville comme Toulouse développer une politique de covoiturage de plus grande envergure (promotion des services existant, mise en place de places réservées, de voies dédiées en ville…) apporterait de nombreux avantages.

Bref, vous cherchez à covoiturez sur vos trajets domicile-travail sur Toulouse et sa région ? Rejoignez la tribu des commuteurs COOVIA ! En attendant voici 5 bonnes raisons de covoiturer.

 

*Commutage, n.m: Technique de déplacement consistant à se rendre au travail en proposant ou en utilisant les sièges vides des différents moyens de transports.