Pourquoi devenir adepte du télétravail ?

A l’heure où le gouvernement français demande aux entreprises de trouver des solutions pour améliorer l’accès au lieu de travail et de diminuer les frais liés à ces déplacements des salariés, le télétravail est au centre des discussions. Tout comme le covoiturage, cette autre manière de travailler peut être une des solutions proposées dans le Plan de Mobilité des Entreprises, obligatoire à partir du 1er janvier 2018 dans les établissements de plus de 100 salariés. Focus.

Qu’est-ce que le télétravail ?

Le télétravail permet à un salarié de travailler de chez lui ou dans un autre endroit à l’extérieur de l’entreprise, comme dans un espace de coworking. Bien entendu le salarié s’engage à travailler durant les horaires établis par son contrat de travail. Aujourd’hui, pour un certain nombre de métiers du secteur tertiaire, il suffit d’avoir un ordinateur et une connexion internet pour travailler. Pourtant seuls 16,7 % des Français ont télétravaillé plus d’une journée par semaine en 2016.

Pourquoi télétravailler ?

En tant que salarié dans une entreprise, il vous est certainement déjà venu à l’esprit cette question : a-t-on besoin d’être toujours présent sur son lieu de travail ? Clairement non, il n’est pas nécessaire d’être présent sur son lieu de travail tous les jours de la semaine. Et les raisons de privilégier le télétravail sont nombreuses.

Cette manière de travailler apporte un certain confort un certain confort à ses adeptes. Il peut être vu comme une amélioration du bien-être d’un salarié. Celui qui habite loin de son travail dort plus et est donc plus efficace. Les employés parents peuvent continuer à travailler tout en gardant leur enfant malade. Cela permet aussi de réduire les frais de déplacements et les émission de gaz à effet de serre en utilisant moins sa voiture. Un autre atout au télétravail : c’est un signe de confiance de l’employeur envers ses salariés. Et qui dit salarié heureux dans son travail, dit salarié efficace.

Comment mettre en place le télétravail au sein d’une entreprise ?

Comme précisé plus haut dans l’article, il suffit souvent d’avoir une connexion internet et un ordinateur, voire d’un téléphone pour certains métiers. Avec l’ordonnance relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail signée le 22 septembre 2017 par Emmanuel Macron, il est maintenant plus facile pour les salariés de télétravailler : l’employeur doit justifier le refus de sa mise en place et les accidents sur le lieu de télétravail sont reconnus comme accidents de travail. De plus, une charte n’est plus obligatoire dans le cas de télétravail occasionnel s’il y a un accord entre les parties.  Par contre, l’Accord national interprofessionnel du 19 juillet 2005 relatif au télétravail fixe toujours que le télétravail doit être fait sur la base du volontariat et qu’il ne peut pas être imposé au salarié.

Le télétravail peut être mis en place quand le salarié en a besoin ou de manière plus régulière : une à deux fois par semaine. Il reste néanmoins important que les salariés et l’employeur soient joignables l’un pour l’autre. Des logiciels comme Slack ou Azendoo, que nous utilisons, facilitent les échanges au sein des entreprises. Trello ou encore Redmine permettent à tous les employés d’une même entreprise de suivre à distance les étapes d’un projet en cours. C’est à chaque entreprise de trouver les outils qui vous conviennent le mieux pour télétravailler !

Allier productivité, bien-être de chacun et faire un geste pour la planète est possible grâce au télétravail. Que cela s’effectue de manière ponctuelle ou de manière régulière, quand est-ce que vous vous lancez ? L’essayer c’est l’adopter ! Et puis, qui n’a jamais rêvé de travailler en pyjama…

Le temps de trajet est-il du travail ?

Le covoiturage avec des collègues modifie le rapport à l’entreprise. Et si notre voiture était déjà une partie de celle-ci ?

Le numérique change notre rapport à l’entreprise.

Avec le développement du télétravail, de plus en plus de salariés évitent de s’engouffrer dans les bouchons. Si le télétravail permet, par exemple, de pouvoir continuer à travailler tout en gardant un oeil sur un enfant malade, il permet aussi – et c’est un avantage qu’on souligne finalement peu – d’éviter les temps de transport. On se demande d’ailleurs si le temps de trajet ne devrait pas être inclus dans le temps de travail. Cela obligerait à se poser la question de la pertinence de travailler dans un même lieu, à payer des places de parkings pour des véhicules qui ne sont pas utilisés.

Le covoiturage avec des collègues augmente le temps consacré à l’entreprise.

Lorsqu’on se met à covoiturer avec des collègues, on ne fait pas que se déplacer. On discute aussi. On parle travail, contrats, réunions, vie de l’entreprise… et on donne des nouvelles du petit dernier, du dernier concert auquel on est allé ou bien celui où on va aller. On parle musique, restaurants… et des performances de l’atelier ou du service.

Avec des collègues, l’habitacle de la voiture devient une machine à café, une salle de pause ou de réunion. Il se passe des choses et on a déjà un pied dans le travail. C’est un sas entre la maison et l’entreprise, entre la vie privée et la vie salariée. A mesure de l’avancée vers le travail, on se prépare à travailler. On est donc plus productif plus vite ! Tout le monde est gagnant : l’entreprise qui a des salariés plus focus, l’équipe qui voit son ambiance s’améliorer, le salarié qui est moins stressé en allant au travail.

Rembourser les trajets

Chez Coovia, nous incitons les collaborateurs à covoiturer et, évidemment, ils n’ont pas d’obligation à le faire. Nous remboursons à 100% les trajets faits avec Coovia car le covoiturage est aussi un facteur de circulation de l’information. Peut-être que la prochaine géniale idée germera pendant une discussion sur le chemin du travail, à un feu rouge ou à un stop, qui sait ?

Nous sommes une entreprise de covoiturage mais avant tout nous sommes une entreprise tout court et nous savons que les relations entre les personnes qui la composent sont importantes ! D’ailleurs, nous ne sommes déjà plus les seuls à rembourser les frais de covoiturage. Votre entreprise bientôt aussi ? 😉

Que dit la législation actuelle ?

  • Le temps de trajet n’est pas du temps de travail effectif, sauf s’il est supérieur au temps de travail habituel.
  • L’employeur rembourse au moins 50% des transports publics, vélos compris.
  • Pour un véhicule personnel : les remboursements de frais de carburant ou d’alimentation électrique – donc de participation aux frais de covoiturage – sont exonérés de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu dans la limite de 200 € par an.

Source

Le covoiturage comme outil d’intégration en entreprise ?

L’intégration des salariés est une étape clé à ne pas sous-estimer pour les entreprises. Et les premiers jours dans une nouvelle entreprise sont déterminants pour faire une première bonne impression à son employeur mais aussi à sa nouvelle équipe. Les entreprises quant à elles doivent être attentives et favoriser une bonne intégration des nouveaux collaborateurs.

Avez-vous pensé au covoiturage comme outil d’intégration en entreprise ?

Les transports ne manquent pas pour vous déplacer et aller travailler, cependant c’est un peu long et parfois compliqué en particulier lors des grèves. Certaines entreprises ont trouvé la solution en intégrant une plateforme de covoiturage pour les salariés, rattachée à leurs services. À Toulouse, c’est par exemple le cas de ATR (atr.coovia.fr), de GA (ga.coovia.fr), mais aussi de Actia (actia.coovia.fr).

Coovia propose un site dédié à chaque entreprise intégrée sur le site web ou l’interface de l’entreprise comportant des outils de statistiques à l’attention des responsables qualités ou des RH. Grâce à une offre entreprise adaptée aux besoins des entreprises, le covoiturage domicile-travail est un jeu d’enfant.

Promouvoir le covoiturage auprès des salariés a de nombreux avantages, dans un premier temps les utilisateurs de ce service bénéficieront de conditions de transport agréable, c’est également un outil favorisant l’intégration et les relations. Grâce au covoiturage, vos salariés arrivent moins stressés et plus détendus au travail. C’est aussi économique, car le covoiturage permet de réduire les frais de déplacement des salariés. Et écologique, en réduisant le nombre de véhicules sur les routes on diminue aussi les émanations de CO2.

Pause-Café-en-entreprise

Pour une intégration réussie, testez le covoiturage.

Que vous soyez employeur ou salarié, Coovia vous propose quelques idées pour une intégration en entreprise réussie.

  1. Parlez du covoiturage pendant les premiers entretiens : pour sensibiliser le futur salarié ou le dirigeant.
  2. Dirigeants : proposez des avantages aux covoitureurs ( paiement des trajets à 50 % ou 100 %).
  3. Proposez du covoiturage entre collègues, par exemple entre tuteur et nouveau salarié pour les petits nouveaux.
  4. Proposez une journée de test « Tout le monde vient en covoiturage » avec le petit déjeuner offert en arrivant avant d’attaquer le travail, un événement de cohésion pour booster l’esprit d’équipe. 😉
  5. Favoriser les échanges entre les salariés, via un tableau de petites annonces de covoiturages…

Le covoiturage pour les salariés a de nombreux avantages et dans un premier temps celui de réduire leurs frais de déplacement. Cela permettra aussi aux nouveaux salariés de s’intégrer plus rapidement aux équipes et de discuter de manière informelle lors des trajets du quotidien.

Une meilleure cohésion des équipes est un réel atout et un enjeu stratégique pour les entreprises.

Pourquoi l’intégration est un enjeu stratégique pour les entreprises ?

L’arrivée de nouveaux salariés dans vos équipes nécessite la mise en place d’une démarche dès leurs arrivées. Les démarches d’intégration visent à réussir à la fois l’adaptation du salarié à son poste de travail et au sein de l’entreprise.

L’intégration est un enjeu stratégique car elle favorise la rapidité de l’employé à être opérationnel sur son poste de travail. De plus, en aidant au maximum à l’intégration vous participez à leur implication.

C’est une démarche importante pour le bien-être des salariés et qui engage le salarié auprès de son entreprise. Un salarié engagé est un salarié heureux et efficace ;-).

Le covoiturage est donc un outil parmi d’autres pour dynamiser la gestion des ressources humaines mais surtout un moyen de favoriser l’intégration de tous, même des plus anciens employés !

 

Doubler son réseau professionnel grâce au covoiturage domicile-travail

Le covoiturage domicile-travail c’est partager des trajets avec des gens dont les horizons sont aussi riches que variés.

Aujourd’hui, l’évolution du covoiturage de proximité tend à effacer la notion d’équipage régulier qui s’organise et se retrouve à heure fixe. On voit ainsi apparaître le concept d’un équipage global basé sur l’ensemble des utilisateurs.

Ainsi covoiturer tous les jours pour aller travailler permet de rencontrer de nouvelles personnes virtuellement à chaque fois, si la base d’utilisateurs est suffisamment étoffée. Sur une ville comme Toulouse dont l’aire urbaine compte environ 1 million d’habitants, les chances sont nombreuses de trouver  au moins 1000 personnes réalisant tous les jours les mêmes trajets entre les deux mêmes villes périphériques comme c’est le cas entre Tournefeuille et Saint-Martin-du-Touch pour les employés d’Airbus par exemple.

Covoiturer tous les jours une nouvelle personne, c’est avoir tous les jours des informations sur les prochains événements à ne pas manquer, la découverte de nouveaux parcours plus rapides pour aller travailler, des discussions sur des sujets variés mais, surtout, un réseau professionnel élargi !

réseaux-sociaux
le covoiturage domicile-travail est le réseau social du transport

En effet, si l’on compte en moyenne 50 contacts sur Linkedin par utilisateur, on double aisément ce nombre en moins de 2 mois. Ainsi, le covoiturage domicile-travail s’avère être un levier très puissant pour élargir son réseau et rencontrer des gens proches de nous géographiquement mais que nous n’aurions pas approché dans une situation normale.

 

L’intérêt de l’impact réseau du covoiturage quotidien est également profitable aux entreprises. Au-delà de la satisfaction des employés de pouvoir se déplacer de manière plus agréable pour venir travailler, les différents départements de l’entreprise se rencontrent de manière informelle au détour d’un covoiturage ce qui crée des liens humains et assure une meilleure communication entre les services pour une entreprise plus humaines et intégrée. Le covoiturage fait alors office de TeamBooster au niveau de l’entreprise au sens large.