La flexibilité du covoiturage quand on est conducteur

En tant que conducteur, vous aimeriez vous inscrire sur Coovia pour covoiturer. Que ce soit pour faire quelques économies, partager vos frais ou encore rencontrer de nouvelles personnes, vous vous posez quelques questions logistiques. Un trajet de covoiturage régulier implique une certaine routine et vous avez peur de perdre votre liberté. Pourtant, en tant que conducteur, vous bénéficiez d’un certain avantage : la flexibilité du covoiturage !

Pas de stress !

S’inscrire sur un application peut être un peu stressant pour certains : c’est un engagement pris auprès de certaines personnes et qu’il est nécessaire d’assurer. Tout d’abord, le trajet que vous allez inscrire, vous le faites tous les jours et vous partez sensiblement aux mêmes horaires. Certes, il se peut que certains matins vous partiez avec 5 minutes de retard… Du moment que cela ne devienne pas une habitude, ce n’est pas un souci puisque vous êtes en contact avec le(s) covoitureur(s) passager(s). Un petit sms pour les prévenir et le tour est joué. Covoiturer ne doit pas être une contrainte et pour cela, il est important que vous gardiez en tête que c’est vous qui décidez !

Votre trajet, vos horaires : votre choix

Quand vous créez votre trajet sur Coovia, vous prévenez les autres utilisateurs du chemin que vous prenez, aux horaires de votre choix et les jours que vous voulez. Cela signifie que vous choisissez quand covoiturer : cela peut être le matin, le soir, les deux, un jour par semaine ou la semaine entière. A tout moment, vous pouvez décaler ou mettre en pause votre trajet depuis votre espace personnel. Vos passagers éventuels sont immédiatement prévenus de ces modications par email. Côté logistique, le covoiturage est complètement flexible quand on est conducteur.

La relation avec le(s) covoitureur(s)

C’est également vous qui choisissez avec qui vous covoiturez. Vous êtes alertés des demandes de covoiturages dans notre application et vous les validez selon votre disponibilité. Il se peut qu’un covoitureur souhaite faire un arrêt avant votre destination. C’est à vous de voir s’il est possible de faire cet arrêt sans que cela ne vous pénalise. L’important est de bien communiquer avec votre covoitureur : en amont pour connaître son trajet, le prévenir de votre départ et ne pas hésiter à lui rappeler l’heure et le lieu du rendez-vous s’il fait le retour avec vous. Plus vous communiquerez et plus le trajet sera convivial !

Le covoiturage n’est pas et ne doit pas devenir une contrainte. C’est pour cela qu’en tant que conducteur vous bénéficiez d’une grande flexibilité. Vous êtes le maître à bord : vous covoiturez quand vous le voulez et avec qui vous voulez !

Quel covoitureur êtes-vous ?

Quand on est un adepte du covoiturage, on rencontre de nombreuses personnes. Même si tout le monde est différent, on retrouve toutefois certains traits de caractère chez certains covoitureurs. C’est parti pour la typologie des personnes avec qui l’on partage ce merveilleux goût pour la mobilité partagée !

Le bavard

Avec le bavard, vous êtes sûr de ne pas vous ennuyer durant votre trajet. Il a toujours quelque chose à dire, n’hésite pas à lancer les conversation pour briser la glace. Il est même possible qu’avant la fin du trajet vous sachiez tout sur sa vie, son oeuvre, sa famille et le nombre de chats que possède sa tante !

Celui qui n’est pas du matin

Facilement reconnaissable grâce à ses petits yeux et son humeur grognon, celui qui n’est pas du matin risque de grogner en guise de réponse et de terminer sa nuit durant le trajet. Ne vous inquiétez pas, le premier café en arrivant au bureau va le réveiller ! D’ailleurs, il est possible que celui qui n’est pas du matin soit un autre type de covoitureur lors du trajet du soir…

Le rigolo

Véritable boute-en-train, avec lui vous n’allez pas vous ennuyer une seule seconde durant le trajet en voiture. Le rigolo est le spécialiste pour détendre l’ambiance : il raconte des anecdotes drôles et anime comme personne les jeux pour s’occuper en voiture durant les bouchons ou les longs trajets !

Le timide

Le timide ne lancera jamais la conversation et si vous êtes nombreux, vous n’entendrez peut-être même pas le son de sa voix durant le temps de trajet. Néanmoins, si vous vous intéressez à lui, il vous répondra ! Les discussions sont toutefois plus faciles si le timide n’est que la seule autre personne qui partage le véhicule.

L’angoissé

Le covoiturage journalier domicile > travail fait apparaître un type de covoitureur bien particulier : l’angoissé. Un poste à responsabilités, un travail stressant, vous voilà en train de partager un moment avec une boule de nerfs. Ce trajet peut-être un bon moyen de lui faire passer un bon moment et de le détendre. L’angoissé est reconnaissable grâce à certains tics comme bouger sa jambe de manière constante, se ronger les ongles ou encore avoir l’air complètement ailleurs et perdu dans ses pensées.

Le militant

Méfiez-vous du militant ! La discussion peut être intéressante et enrichissante mais certaines discussions (de politique par exemple) peuvent mettre une mauvaise ambiance. Et quand on covoiture, on a plutôt envie de passer un moment convivial. Les militants sont reconnaissable : ils parlent avec passion pour les causes qui les animent.

Avouez-le, vous reconnaissez certains de vos covoitureurs dans cet article ! Alors, quel covoitureur êtes-vous ?

Le covoiturage, un véritable moment de détente

En tant que conducteur, le trajet domicile-travail peut être une véritable source de stress. Les bouchons nous énervent, les dossiers urgents à traiter occupent notre esprit. La sérénité semble être très loin et il est parfois difficile de se calmer. Deux fois par jour, il est possible de rendre le chemin plus agréable : détente et bonne humeur vont égayer votre trajet grâce au covoiturage.

On pense à autre chose

La remarque désagréable du responsable ou encore ce dossier urgent qui vient déranger le planning occupent votre esprit. Le temps de trajet peut vite devenir désagréable : on ne peut s’empêcher d’anticiper ou de ressasser les moments négatifs de la journée. En covoiturant, vous partagez un laps de temps avec une personne avec qui vous discuter. Cela vous permet de penser à autre chose et de relativiser durant tout le temps du trajet.

On s’énerve moins

Tout seul dans sa voiture, on se focalise plus facilement sur ce qui ne va pas. Le moindre événement (bouchons, piétons qui traverse hors d’un passage piéton, bus qui marque un arrêt) vous fait râler. Quand on partage son véhicule, on prend sur soi pour ne pas mettre mal à l’aise l’autre en râlant. Bien entendu, si une queue de poisson se déroule sous vos yeux, vous avez le droit de dire quelque chose… Mais globalement, on arrive à se retenir et les échanges sont souvent positifs entre passagers.

On passe un bon moment

Contrairement aux autres transports en commun, le dialogue s’établit plus facilement quand on covoiture. Les passagers se racontent leur vie, s’occupent en jouant à quelques jeux durant les longs trajets ou les bouchons. L’ambiance y est bien plus détendue, on apprend à se connaître, on rigole et surtout on passe un bon moment. En plus, le temps passe plus vite, surtout dans les bouchons !

Covoiturer permet de ne pas se focaliser sur le négatif de la journée et de passer un bon moment. Ainsi, on arrive chez soi ou au travail plus détendu. Si vos collègues se demandent quel est votre secret pour être de bonne humeur, conseillez-leur le covoiturage !

 

 

 

Le covoiturage, la solution pour les trajets domicile-travail longue distance ?

Quand on pense covoiturage sur de longues distances, on s’imagine de suite sur la route des vacances ! Pourtant, il est possible de covoiturer quotidiennement sur de longues distances. En effet, bon nombre de salariés français ont fait le choix de vivre dans une ville ou un département différent de leur lieux de travail. Entre l’essence et le péage, cela génère forcément des coûts plus importants que si les salariés habitaient à proximité de leur lieu de travail. Le covoiturage apparaît alors comme une bonne solution pour les trajets domicile-travail longue distance !

C’est économique

On ne va pas se mentir, quand on covoiture sur de longues distances, on pense surtout au partage des frais liés au déplacement. L’essence, le péage et les frais d’entretien du véhicule ont un coût. Si en plus on doit de conduire de manière régulière voir quotidienne sur un même trajet, comme se rendre au travail, on réalise que le budget mensuel alloué à ces déplacements est conséquent. Covoiturer sur les trajets domicile-travail longue distance permet alors à chaque passager et au conducteur de partager et diviser parfois par 5 ces frais quotidiens.

C’est écologique

A force de lire des articles vantant les mérites du covoiturage, vous voyez très souvent l’argument écologique. Sur des trajets quotidiens longue distance, passer de maximum 5 à minimum une voiture permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre de manière conséquente ! Chaque geste compte !

C’est sécurisant

Les trajets domicile-travail longue distance sont aussi ceux qui durent le plus longtemps puisque les salariés habitent dans des zones éloignées de leur lieu de travail. Passer 45 minutes voire plus d’une heure dans sa voiture, seul, peut être vu comme une perte de temps, et peut s’avérer plus dangereux. En effet, les accidents sont plus nombreux sur les trajets connus car la vigilance des conducteurs baisse. Avoir un passager dans sa voiture permet de rester concentrer, voire d’échanger les rôles un jour sur deux. Et en plus, le trajet passe plus vite !

Le choix de covoiturer est souvent personnel : faire des économies, limiter son impact sur la planète, rencontrer de nouvelles personnes, etc. Covoiturer lors de trajets domicile-travail longue distance est d’autant plus pratique parce qu’il permet en plus de diviser efficacement les frais liés à l’usage de la voiture et surtout c’est sécurisant. Les longs trajets quotidiens ne sont plus un problème !

 

Covoiturage : de la bonne humeur sur un chemin routinier

Combien d’entre vous êtes seuls dans votre véhicule ? Allez, avouez-le : selon vous, prendre sa voiture est plus pratique que de prendre les transports en commun. Pourtant, à force de faire le trajet travail domicile tous les jours de la semaine, vous vous ennuyez et votre moral s’en ressent. C’est le moment de sourire, Coovia a la solution pour que vous retrouviez votre bonne humeur grâce au covoiturage !

Le covoiturage rompt avec la solitude

Les trajets tout seul dans la voiture avec seulement la radio en fond sonore sont désormais terminés ! Le covoiturage vous permet de remplir votre véhicule de manière régulière, donc de la rentabiliser, et surtout de passer un bon moment avec un ou plusieurs inconnus. Covoiturer est le moment parfait pour rompre avec la solitude en faisant de nouvelles rencontres !

Le covoiturage stoppe la routine

Adepte du covoiturage, vous prenez régulièrement des passagers. Certains sont aussi réguliers que votre trajet et parfois, des passagers ponctuels réservent leur place dans le véhicule. Désormais, aucun trajet ne se ressemble. La morosité du matin est un lointain souvenir.

Le covoiturage dit adieu à l’ennui

Grâce au covoiturage, on n’est plus seul dans sa voiture. Les trajets passent plus vite : tout le monde discute, rigole, on peut même jouer à des jeux pour pouvoir s’occuper dans les bouchons et durant les trajets un peu long. Conducteur et passagers arrivent à leur destination de bien meilleure humeur qu’avant d’être adepte du covoiturage !

Envie de casser la routine de vos trajets et faire de nouvelles rencontres ? Essayez Coovia, l’application de covoiturage quotidien !

Comment s’occuper durant les bouchons ?

Ah les bouchons, quel merveilleux temps que l’on perd, là, à attendre derrière son volant. Heureusement grâce au covoiturage vous n’êtes plus tout seul dans votre véhicule. Et à deux, on trouve toujours de quoi s’occuper. Si, on vous l’assure, on vous donne même quelques idées !

Discuter


Quoi de mieux qu’un embouteillage pour apprendre à connaître les passagers d’un véhicule ? Au début, on parle météo, on râle à cause de ce bouchon et puis plutôt que de laisser s’installer un blanc gênant, on apprend à connaître l’autre. C’est plus convivial et sympa !

 

Compter les voitures où les personnes sont seules


Si vous êtes dans les bouchons, le nombre peut vite monter… et vous faire un peu râler quand on sait que le covoiturage est une solution pour désengorger le trafic !


Le jeu de la couleur


Un passager annonce une couleur et le premier qui trouve une voiture ou un objet de cette couleur gagne. Après tout, il n’y a pas que les enfants qui peuvent y jouer et ça peut vous occuper un petit moment


Réviser les départements


Voyons voir si vous connaissez la géographie française. Toutefois il faudra une excellente vue pour déchiffrer les plaques d’immatriculation.


Jouer à un quizz


Un passager pense à un personnage, une série, un film ou encore une chanson et les autres doivent deviner à quoi il pense en posant chacun leur tour des questions. Bien entendu on ne peut répondre aux questions que par un “oui” ou par un “non”. Trouver la réponse peut forcément prendre du temps


Chanter


La solution de facilité est de monter le son de l’autoradio et de chanter à tue-tête tous ensemble les paroles de la chanson. Le yahourt est autorisé. Attention, on essaie quand même d’éviter les pires chansons à écouter en covoiturage. On ne voudrait pas que les passagers préfèrent remonter l’embouteillage à pieds pour fuir !


Blind test


Quitte à utiliser l’autoradio et si vous pouvez le relier à un smartphone, vous pouvez faire un blind test. Lancez la playlist de votre choix, ou celle de l’équipe Coovia, et bonne chance. Attention, le maître du jeu ne peut être qu’un passager pour des raisons évidentes… Pas d’infraction au volant 😉

Admirer le paysage

 

Quitte à être coincés dans les bouchons, autant en profiter pour regarder le paysage. Pour peu que le ciel soit dégagé, vous pourrez apercevoir la chaîne des Pyrénées. Et oui, vivre à Toulouse a quelques avantages qui n’ont pas de prix !

Etudiants : et si vous utilisiez Coovia pour vous intégrer ?

Quand on est étudiants dans une nouvelle ville, ce n’est pas forcément simple de faire de nouvelles rencontres. Et si Coovia facilitait l’intégration des étudiants grâce à son application de covoiturage ? Le covoiturage régulier ne concerne pas seulement les travailleurs ou diplômés, Coovia met aussi en relation les étudiants entre eux !

 

Un emploi du temps similaire

 

Chaque année, de nombreux étudiants arrivent dans une nouvelle ville : ils logent sur place ou dans les petites villes alentours et régulièrement ils se rendent à la même destination : l’université / une grande école. Sur Coovia, les conducteurs inscrivent les trajets réguliers qu’ils font et l’application convient parfaitement aux étudiants puisque les emplois du temps ne changent que très peu. C’est pratique et économique, surtout quand on sait que le budget d’un étudiant est limité 😉

 

Tisser des liens

 

Quand on est nouveau dans une ville, il n’est pas forcément simple de rencontrer des personnes. Le covoiturage facilite les rencontres et rend les déplacements dans cette nouvelle ville plus rassurant. Au fil des trajets, les covoitureurs apprennent à mieux se connaître. Il n’y a pas forcément besoin d’être dans la même classe ou la même promo pour partager un véhicule. Si tous les covoitureurs étudiants viennent d’emménager, ils peuvent découvrir la ville ensemble ; si l’un d’eux est un local, il peut partager les bons plans de la ville, les bonnes adresses où sortir et les pièges à éviter. Le covoiturage, c’est aussi “être humain”.

 

Des intérêts communs

 

Le covoiturage entre étudiants permet de faciliter les rencontres de personnes dans la même tranche d’âge et qui ont très certainement des intérêts communs. Le trajet se faisant régulièrement, les relations peuvent vite dépasser le simple contact entre covoitureurs. Après tout, si on continue à covoiturer, c’est bien parce que de l’amitié – ou plus- c’est créée !

 

Etudiants, votre nouvelle bande de potes vous attend sur l’application Coovia ! Qu’attendez-vous pour la télécharger ?

Mettre en pause ses trajets pendant les vacances.

L’application Coovia est votre application préférée dans votre smartphone. On comprend, c’est également la nôtre : pratique, économique, conviviale, elle a tout pour plaire. Vous vous en servez au quotidien sans avoir besoin de créer votre trajet domicile/travail tous les jours. Mais voilà, vous partez bientôt en vacances et vos trajets sont toujours actifs. Et si vous pensiez à mettre en pause vos trajets ?

L’avantage de Coovia c’est que les utilisateurs proposent leur trajet régulier une seule fois. Le rendez-vous est répété tous les jours à la même heure comme vous l’avez choisis lors de sa mise en place dans l’application. L’autre avantage de l’application de covoiturage c’est qu’en cas de vacances, on peut mettre ses trajets en pause ! Pas besoin de les supprimer, les trajets sont toujours dans le compte de l’utilisateur, seulement les potentiels passagers ne voient plus ce trajet. Pratique n’est-ce pas ?

Mettre en pause ses trajets

Pour mettre en pause vos trajets, rendez-vous dans la partie trajets réguliers

trajets reguliers

 

puis cliquez sur les détails de votre trajet.

detail trajet
Là, vous pouvez mettre en pause votre trajet.
Coovia : mettre en pause son trajet

Comment réactiver ses trajets sur Coovia ?

Quand les vacances sont terminées, il est temps de reprendre la bonne habitude Coovia en réactivant les trajets que l’on souhaite dans son compte personnel. Il suffit juste de retourner dans vos trajets et un seul clic suffit pour que votre trajet quotidien domicile/travail s’affiche dans l’application des autres utilisateurs de Coovia. Zéro prise de tête, Coovia simplifie le covoiturage !

Et si en revenant de vacances vous souhaitez changer votre trajet pour changer de chemin: créez-en un nouveau et supprimez l’ancien. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Vous avez le contrôle de vos trajets à portée de main.

Le covoiturage domicile-travail, la solution contre les bouchons

Durant les heures de pointe, le trajet travail-domicile prend presque 2 fois plus de temps qu’en temps normal. Les automobilistes, souvent seuls – on dit alors qu’ils sont autosolistes -, se retrouvent coincés dans leur véhicule. Et si la solution contre les bouchons était le covoiturage ?

La convivialité en plus !

Quand on pense covoiturage, on pense surtout aux partages des frais liés à la voiture comme l’essence et l’entretien. Cela permet de diviser le budget et d’avoir plus d’argent pour les loisirs. Mais cela permet aussi d’avoir de la compagnie pendant les bouchons ! Voir notre article : Le covoiturage journalier : 5 raisons d’y céder.

Discuter avec quelqu’un quand on est à l’arrêt permet de voir le temps passer plus vite et d’être moins énervé par cette attente.

Le trafic en moins !

Si une partie des automobilistes était adepte du covoiturage travail, le temps passé sur la route pourrait être réduit. En effet, les points d’affluence comme les accès au pépinières d’entreprises, les entrées et sorties de rocades seraient décongestionnés. Au lieu d’avoir 4 voitures, il pourrait n’y en avoir qu’une seule. Les trajets seraient plus fluides et vous n’auriez pas à partir plus tôt le matin pour être à l’heure au travail.

 

Le covoiturage sans détour.

La vision du covoiturage quotidien que nous défendons est celle d’une pratique sans contrainte :

  • pas besoin de faire un détour pour récupérer un covoitureur,
  • pas d’horaire imposé.

Cela est notamment possible parce que les entreprises ont généralement les mêmes plages horaires. C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a des bouchons en heure de pointes. Si un vos voisins travaille dans la même zone que vous, Coovia est là pour établir la relation et vous permettre de covoiturer !

Le covoiturage domicile travail, c’est gagnant-gagnant !

C’est un geste écologique !

Un autre avantage au covoiturage domicile travail ? En plus de réduire le nombre de voitures en circulation et de rendre le trafic plus fluide, le covoiturage permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les autres types d’émissions polluantes (particules, oxyde d’azote, monoxyde de carbone) ! Moins de temps passé à l’arrêt avec le moteur allumé, moins de voitures en circulation, c’est plus de bon air pour tout le monde !

Alors, convaincu ?

Le covoiturage urbain : la bonne idée à adopter

Le mot covoiturage est souvent synonyme de partage des frais liés au déplacement en voiture sur de longues distances. Pourtant, rien n’oblige de covoiturer seulement sur de longues distances : il peut-être utilisé en tout lieu et peu importe la distance. Focus sur cette tendance qu’est le covoiturage urbain !

 

Le covoiturage urbain, c’est quand on veut !

 

Le covoiturage quotidien peut apparaître sous plusieurs formes. Il peut être quotidien, il peut se présenter sous la forme d’un trajet travail-domicile mais il peut aussi se dérouler de manière ponctuelle. Un conducteur inscrit sur notre application de covoiturage indique ses trajets quotidiens, ses zones de départ et d’arrivée, ses horaires, etc. Un passager urbain ponctuel se trouvant à proximité peut choisir un trajet qui l’intéresse. Il n’y a pas d’obligation d’avoir à réitérer son trajet.

 

Même en temps que conducteur on peut devenir covoitureur urbain. Si on n’utilise sa voiture qu’une fois par semaine pour se rendre à la salle de sport, il est possible d’inscrire ce trajet sur Coovia et de trouver des adeptes du covoiturage urbain qui se rendent au même endroit.

 

Pourquoi céder au covoiturage urbain ?

 

On peut adhérer au covoiturage urbain pour plusieurs raisons. On peut avoir un souci de mobilité avec une difficulté à se déplacer (entorse, fracture, handicap) et à rejoindre les transports en commun ; habiter dans une zone où les transports en commun ne passent pas régulièrement ; ou encore avoir des horaires de rendez-vous qui ne coïncident pas avec les horaires de bus (la nuit par exemple). On peut aussi ne pas aimer prendre les transports en commun ou tout simplement ne pas posséder de voiture. Mais on peut également avoir envie de rencontrer de nouvelles personnes et d’échanger. On partage les frais de déplacement. Peu importe la raison, c’est ouvert à tout le monde et c’est surtout un choix personnel et pratique.

 

Le principe du covoiturage urbain est identique à un déplacement entre amis ou en famille pour se rendre dans un centre commercial, à l’hôpital ou encore chez des amis. On partage simplement le trajet avec un inconnu et les frais inhérents au véhicule. Alors, convaincu ?