Les 5 pires situations du covoiturage au quotidien

Covoiturage-vs-covoiturage

Chez Coovia, nous sommes des pros du covoiturage au quotidien alors parfois il nous arrive quelques situations cocasses et souvent très drôles, mais seulement après coup..

1. Celui qui écoute une radio pourrie et ne semble pas vouloir changer de chaîne.

Qui n’a jamais connu ça ? Même quand on voyage en famille ça arrive ! Vos enfants écoutent en boucle la chanson de la reine des neiges et elle vous est rentrée dans la tête… Et ben voilà, c’est parti pour la journée « Libérée, délivrée…. »

Allez, allez courage ! Vous êtes presque arrivé au boulot cette musique horrible va s’arrêter !

 

Chanteur-pro-de-covoiturage

2. Celui qui te passe devant le nez et trouve quand même le moyen de t’oublier

Vous covoiturez au quotidien avec votre voisin Francis mais parfois il est un peu distrait, et oui ça arrive ! Le covoiturage est une question d’organisation. On s’organise pour envoyer un petit rappel à Francis avant 8 h, c’est peut être une bonne stratégie pour ne pas rester coincé  à la maison.

 

Francis-m'a-oublié

 

3. Celui qui n’a manifestement pas bien dormi cette nuit

Francis il conduit tellement bien que parfois pour aller jusqu’à Colomiers, on a envie de faire une petite sieste pour bien finir la nuit. Ils sont tellement confortables les sièges chauffants de sa jolie voiture. En plus, souvent dans la voiture il reste la grosse peluche de sa fille qui sert parfois d’oreiller! Ce n’est pas si mal le covoiturage en fait 😉

 

Mal-dormi-cette-nuit

 

4. Celui qui est beaucoup, mais alors beaucoup trop motivé de bon matin !

Mais des fois Francis, il pète un peu trop la forme le matin pour aller travailler et il parle, il parle, il parle et même des fois il s’énerve et s’élance dans un grand débat politique tout seul. Alors surtout, on reste calme et si la radio est en train de cracher des infos politiques il va falloir essayer de changer subtilement de radio. C’est dur de faire du covoiturage quotidien quand même !

 


Conducteur-trop-motivé

 

5. Celui qui joue les GPS mais n’a vraiment pas le sens de l’orientation

Parfois Francis il n’a pas très envie de conduire, alors c’est à vous de jouer les supers-conducteurs. Mais Francis il aime bien jouer les GPS pour éviter les bouchons même en ayant allumé Waze il a décidé qu’il était plus fort qu’un GPS notre cher Francis ! Zut !

Mais parfois vous avez envie de le croire, alors vous voilà partie dans les petites rues toulousaines… « Heu Francis, je pense pas que ce soit par là ! On va jamais rentrer à la maison à ce rythme ».

 

GPS-covoitureur

The following two tabs change content below.

David Larcher

PDG chez Coovia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *