5 bonnes raisons de ne pas covoiturer

5 bonnes raisons de ne pas covoiturer

Si vous cherchez vraiment des excuses pour ne pas covoiturer, Coovia vous propose sont top 5 !

 

Bien que covoiturer sur les trajets domicile-travail grâce à l’application Coovia, soit dans la plupart des cas la solution la plus optimisée, il existe des situations où il est préférable de faire autrement.

Voici 5 bonnes raisons de ne pas covoiturer:

1) La nostalgique de l’entassement dans les transports

Au début, l’ensardinage* des transports en commun vous révoltait. Et finalement, au bout de quelques années, résigné, vous avez développé une technique pour éviter d’avoir la narine collée à celle de votre voisin dans les virages trop serrés ou lors d’un freinage un peu trop brutal… Vous n’aimez pas l’idée d’avoir travaillé si dur pendant si longtemps pour ne plus avoir à vous en servir.

Petit rappel : *Ensardinage, n.m: s’entasser dans les transports en commun.

bouchons-été

2) Parce que vous n’arrivez plus à être en retard

Ça fait maintenant plusieurs semaine que vous covoiturez sur les trajets domicile-travail, et le constat est sans appel: vous êtes toujours à l’heure. Avant, vous alliez seul au travail et arriver en retard n’engageait que vous. Mais maintenant c’est différent, vous récupérez des collègues sur votre trajets et avez découvert un raccourci grâce à l’un d’eux, qui vous permet de contourner 15 min de bouchons…

3) Parce que vos sièges sont vides et vous préférez qu’ils le restent

Lire cette interview ne vous a ni fait sourire, ni ému. Vous adorez rouloozer* des heures dans les bouchons et contempler la brillance de vos sièges vides en écoutant Europe 1.  C’est votre méthode pour décompresser après une journée de boulot. Et après tout, vous travaillez dur pour ça.

4) Parce qu’une météorite a frappée le satellite qui devait permettre à l’application Coovia de vous envoyer les informations des autres covoiturages.

Mais personne ne vous croira.

5) Parce que ce matin, Jean-Jean vous a inspiré et vous avez décidé d’aller au travail à cheval…

Et selon vous, pourquoi ne pas covoiturer ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *