Covoiturage : de la bonne humeur sur un chemin routinier

Combien d’entre vous êtes seuls dans votre véhicule ? Allez, avouez-le : selon vous, prendre sa voiture est plus pratique que de prendre les transports en commun. Pourtant, à force de faire le trajet travail domicile tous les jours de la semaine, vous vous ennuyez et votre moral s’en ressent. C’est le moment de sourire, Coovia a la solution pour que vous retrouviez votre bonne humeur grâce au covoiturage !

Le covoiturage rompt avec la solitude

Les trajets tout seul dans la voiture avec seulement la radio en fond sonore sont désormais terminés ! Le covoiturage vous permet de remplir votre véhicule de manière régulière, donc de la rentabiliser, et surtout de passer un bon moment avec un ou plusieurs inconnus. Covoiturer est le moment parfait pour rompre avec la solitude en faisant de nouvelles rencontres !

Le covoiturage stoppe la routine

Adepte du covoiturage, vous prenez régulièrement des passagers. Certains sont aussi réguliers que votre trajet et parfois, des passagers ponctuels réservent leur place dans le véhicule. Désormais, aucun trajet ne se ressemble. La morosité du matin est un lointain souvenir.

Le covoiturage dit adieu à l’ennui

Grâce au covoiturage, on n’est plus seul dans sa voiture. Les trajets passent plus vite : tout le monde discute, rigole, on peut même jouer à des jeux pour pouvoir s’occuper dans les bouchons et durant les trajets un peu long. Conducteur et passagers arrivent à leur destination de bien meilleure humeur qu’avant d’être adepte du covoiturage !

Envie de casser la routine de vos trajets et faire de nouvelles rencontres ? Essayez Coovia, l’application de covoiturage quotidien !

Transports : comment réduire les émissions de gaz à effet de serre

Le réchauffement climatique est un véritable problème mondial. Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) tout en continuant à utiliser les différents transports qui existent ? Il est possible de prendre soin de la planète tout en continuant à bénéficier du confort de notre monde moderne. Il suffit de modifier certaines habitudes, comme valoriser certains modes de transport…

Conduire un véhicule émettant peu de gaz à effet de serre

 

Quand on sait qu’une voiture rejette 3 fois son poids de polluant chaque année, il est important de privilégier l’achat d’une voiture peu polluante et adaptée au lieu où on vit. Ainsi, on évite les voitures à grosses cylindrées et les 4×4 en centre-ville. L’Etat a d’ailleurs réinstauré la vignette Crit’Air à Paris pour que les véhicules les moins polluants puissent circuler les jours où la pollution est trop forte. La vignette pourrait être étendue aux grandes villes françaises où la pollution est importante.

 

Adopter une éco-conduite

 

L’éco-conduite est la pratique d’une conduite souple et modérée. Elle se décline sous plusieurs formes comme réduire sa vitesse, entretenir sa voiture, limiter l’utilisation de la climatisation et ne pas surcharger son véhicule.

Utiliser les transports en commun

 

Quand on habite dans une grande ville, on a la chance d’avoir une offre de transports en commun développée. Métro, tramway ou encore bus permettent de transporter plus de monde et donc de désengorger les routes.

 

Covoiturer

 

Quand on travaille ou habite dans un endroit n’ayant pas des transports en commun faciles d’accès, on est obligé d’utiliser son propre véhicule. Un des avantages indéniable du covoiturage est de partager les frais liés à l’entretien de la voiture mais surtout de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Partager ses trajets permet de réduire le nombre de voitures sur la route et donc de fluidifier le trafic. Moins de véhicules c’est moins de bouchons et donc moins de pollution !

 

Devenir un adepte des mobilités actives

 

Les mobilités actives n’ont pas besoin de carburant puisque vous êtes le moteur de déplacement. La marche, le vélo, la trottinette et tous les autres moyens de se déplacer de manière un peu fun vous permettent de vous rendre là où vous voulez sans émettre de gaz à effet de serre.

Privilégier le train à l’avion

 

Vous devez traverser le pays : privilégiez le train à l’avion. Les deux transportent énormément de passagers mais l’avion est celui qui émet le plus de gaz à effet de serre. En effet, il consomme énormément de kérosène. Pensez-y à deux fois avant de réserver vos billets !

Comment s’occuper durant les bouchons ?

Ah les bouchons, quel merveilleux temps que l’on perd, là, à attendre derrière son volant. Heureusement grâce au covoiturage vous n’êtes plus tout seul dans votre véhicule. Et à deux, on trouve toujours de quoi s’occuper. Si, on vous l’assure, on vous donne même quelques idées !

Discuter


Quoi de mieux qu’un embouteillage pour apprendre à connaître les passagers d’un véhicule ? Au début, on parle météo, on râle à cause de ce bouchon et puis plutôt que de laisser s’installer un blanc gênant, on apprend à connaître l’autre. C’est plus convivial et sympa !

 

Compter les voitures où les personnes sont seules


Si vous êtes dans les bouchons, le nombre peut vite monter… et vous faire un peu râler quand on sait que le covoiturage est une solution pour désengorger le trafic !


Le jeu de la couleur


Un passager annonce une couleur et le premier qui trouve une voiture ou un objet de cette couleur gagne. Après tout, il n’y a pas que les enfants qui peuvent y jouer et ça peut vous occuper un petit moment


Réviser les départements


Voyons voir si vous connaissez la géographie française. Toutefois il faudra une excellente vue pour déchiffrer les plaques d’immatriculation.


Jouer à un quizz


Un passager pense à un personnage, une série, un film ou encore une chanson et les autres doivent deviner à quoi il pense en posant chacun leur tour des questions. Bien entendu on ne peut répondre aux questions que par un “oui” ou par un “non”. Trouver la réponse peut forcément prendre du temps


Chanter


La solution de facilité est de monter le son de l’autoradio et de chanter à tue-tête tous ensemble les paroles de la chanson. Le yahourt est autorisé. Attention, on essaie quand même d’éviter les pires chansons à écouter en covoiturage. On ne voudrait pas que les passagers préfèrent remonter l’embouteillage à pieds pour fuir !


Blind test


Quitte à utiliser l’autoradio et si vous pouvez le relier à un smartphone, vous pouvez faire un blind test. Lancez la playlist de votre choix, ou celle de l’équipe Coovia, et bonne chance. Attention, le maître du jeu ne peut être qu’un passager pour des raisons évidentes… Pas d’infraction au volant 😉

Admirer le paysage

 

Quitte à être coincés dans les bouchons, autant en profiter pour regarder le paysage. Pour peu que le ciel soit dégagé, vous pourrez apercevoir la chaîne des Pyrénées. Et oui, vivre à Toulouse a quelques avantages qui n’ont pas de prix !

La ligne A en XXL, la rénovation de la ligne historique du métro toulousain

Durant l’été 2017, la ligne A du métro de Toulouse est inaccessible en raison de travaux d’agrandissement. Tisséo a prévu de fermer à nouveau la ligne A durant les étés 2018 et 2019 pour une mise en circulation de la ligne A en XXL à la fin de l’année 2019. Cette rénovation de la ligne historique est nécessaire même si elle cause quelques désagréments durant sa fermeture. C’est l’occasion pour nous de faire le point sur cet énorme chantier.


Une rénovation nécessaire du métro de Toulouse


Actuellement, les quais des stations de métro de la ligne A font 26 mètres de long. Ils permettent d’accueillir 160 passagers/rame. Toulouse étant une ville attractive, la population ne cesse de croître au fil des années. En 2025, Tisséo estime entre 245 000 et 285 000 voyages par jour sur sa ligne historique. Afin de répondre à la hausse du trafic, la Mairie de Toulouse et Tisséo souhaitent offrir plus de confort, d’espace, de fluidité et de sécurité au sein de sa première ligne de métro – qui a déjà 26 ans – en agrandissant la longueur des quais. Les travaux consistent à agrandir et à aménager les quais et les équipements, à mettre en conformité le désenfumage et à la création, si nécessaire, de dégagements de sécurité complémentaires. A la fin de l’année 2019, les quais des stations de métro de la ligne A feront 52 mètres de long pour accueillir plus de voyageurs dans ses rames.


Pourquoi fermer la ligne A durant les vacances d’été ?


L’arrêt de la ligne de métro en 2017 va durer 35 jours. D’autres travaux sont également prévus durant les grandes vacances scolaires de 2018 et de 2019, profitant ainsi des vacances estivales des actifs et des étudiants. Ces travaux nécessitent la fermeture de la ligne pour des raisons de sécurités mais aussi pour plus d’efficacité. L’été est la période impactant le moins les déplacements des Toulousains.


Des solutions futées pour se déplacer à Toulouse avec la fermeture du métro


Durant la rénovation et pour pallier l’absence de la ligne de métro, des solutions de remplacements sont mises en place : le trajet de certaines lignes de bus est modifié, des lignes de bus sont créées spécialement pour la période de chantier, et leur cadence est plus régulière, le parc de covoiturage est en libre service, tout comme les VéloToulouse. La météo clémente de l’été favorise l’utilisation des mobilités actives, autant en profiter. On a d’ailleurs fait le point sur les solutions mises en place pour
se déplacer durant les travaux de la ligne A .


C’est aussi l’occasion d’en profiter pour
se déplacer autrement !

 

Source : Le dossier de presse de Tisséo Collectivités