Etudiants : et si vous utilisiez Coovia pour vous intégrer ?

Quand on est étudiants dans une nouvelle ville, ce n’est pas forcément simple de faire de nouvelles rencontres. Et si Coovia facilitait l’intégration des étudiants grâce à son application de covoiturage ? Le covoiturage régulier ne concerne pas seulement les travailleurs ou diplômés, Coovia met aussi en relation les étudiants entre eux !

 

Un emploi du temps similaire

 

Chaque année, de nombreux étudiants arrivent dans une nouvelle ville : ils logent sur place ou dans les petites villes alentours et régulièrement ils se rendent à la même destination : l’université / une grande école. Sur Coovia, les conducteurs inscrivent les trajets réguliers qu’ils font et l’application convient parfaitement aux étudiants puisque les emplois du temps ne changent que très peu. C’est pratique et économique, surtout quand on sait que le budget d’un étudiant est limité 😉

 

Tisser des liens

 

Quand on est nouveau dans une ville, il n’est pas forcément simple de rencontrer des personnes. Le covoiturage facilite les rencontres et rend les déplacements dans cette nouvelle ville plus rassurant. Au fil des trajets, les covoitureurs apprennent à mieux se connaître. Il n’y a pas forcément besoin d’être dans la même classe ou la même promo pour partager un véhicule. Si tous les covoitureurs étudiants viennent d’emménager, ils peuvent découvrir la ville ensemble ; si l’un d’eux est un local, il peut partager les bons plans de la ville, les bonnes adresses où sortir et les pièges à éviter. Le covoiturage, c’est aussi “être humain”.

 

Des intérêts communs

 

Le covoiturage entre étudiants permet de faciliter les rencontres de personnes dans la même tranche d’âge et qui ont très certainement des intérêts communs. Le trajet se faisant régulièrement, les relations peuvent vite dépasser le simple contact entre covoitureurs. Après tout, si on continue à covoiturer, c’est bien parce que de l’amitié – ou plus- c’est créée !

 

Etudiants, votre nouvelle bande de potes vous attend sur l’application Coovia ! Qu’attendez-vous pour la télécharger ?

Les mobilités actives, des moyens de transport comme les autres

Quand on parle de “moyens de transport”, on a tous en tête les grands classiques : voiture, scooter, moto, bus, métro ou encore tramway. Toutefois, il existe une autre catégorie : les mobilités actives. Elles permettent de se déplacer à l’aide d’équipements non motorisés ou alors à très faible impact écologique. Petit tour d’horizon :

 

La mobilité active : un moyen de transport écologique

 

La mobilité active concerne les déplacements effectués grâce à l’énergie humaine, comme la marche ou le vélo.  Leur impact sur l’environnement est donc neutre. Les engins motorisés sont donc exclus.

Les mobilités actives peuvent également être combinées avec d’autres moyens de transports puisque ces équipements sont généralement facilement transportables et/ou permettent de faire des liens. On dit alors que les mobilités sont complémentaires entre elles. Quand on marche pour rejoindre un arrêt de bus ou le point de rendez-vous de covoiturage, on fait appel à différents types de mobilités… Eh oui, la marche est une mobilité active !

 

Quels sont les types de mobilités actives ?

 

La mobilité active apparaît sous de nombreuses formes. Certaines n’ont pas besoin d’autres appareils que le corps, comme la marche, d’autres impliquent un appareil non motorisé comme le vélo, la trottinette, le skateboard (ou longboard), le roller.

Certaines mobilités sont douces, bien qu’elles fassent appel à des moteurs, comme, le segway, l’hoverboard, le vélo électrique. Il n’y a au moins pas de gaz à effet de serre d’émis !

 

Pourquoi utiliser les mobilités actives ?

 

C’est sportif !

 

Les mobilités actives utilisent le corps et permettent donc de répondre en partie aux exercices quotidiens nécessaires pour être en bonne santé. Etre sur un skate, c’est forcément garder l’équilibre !

 

On redécouvre l’environnement dans lequel on vit ou on travaille !

 

Que ce soit l’été ou l’hiver, sous le soleil ou la pluie, se déplacer, les mobilités actives sont une bonne façon de prendre l’air, de pouvoir prendre le temps de s’arrêter. En plus, l’air est plus sain à l’extérieur que dans les voitures !



Les vacances sont souvent la bonne période pour se mettre aux mobilités actives. On le fait tout naturellement, en famille ou entre amis. Pourquoi ne pas prolonger cela pendant les périodes où on travaille ?

Mettre en pause ses trajets pendant les vacances.

L’application Coovia est votre application préférée dans votre smartphone. On comprend, c’est également la nôtre : pratique, économique, conviviale, elle a tout pour plaire. Vous vous en servez au quotidien sans avoir besoin de créer votre trajet domicile/travail tous les jours. Mais voilà, vous partez bientôt en vacances et vos trajets sont toujours actifs. Et si vous pensiez à mettre en pause vos trajets ?

L’avantage de Coovia c’est que les utilisateurs proposent leur trajet régulier une seule fois. Le rendez-vous est répété tous les jours à la même heure comme vous l’avez choisis lors de sa mise en place dans l’application. L’autre avantage de l’application de covoiturage c’est qu’en cas de vacances, on peut mettre ses trajets en pause ! Pas besoin de les supprimer, les trajets sont toujours dans le compte de l’utilisateur, seulement les potentiels passagers ne voient plus ce trajet. Pratique n’est-ce pas ?

Mettre en pause ses trajets

Pour mettre en pause vos trajets, rendez-vous dans la partie trajets réguliers

trajets reguliers

 

puis cliquez sur les détails de votre trajet.

detail trajet
Là, vous pouvez mettre en pause votre trajet.
Coovia : mettre en pause son trajet

Comment réactiver ses trajets sur Coovia ?

Quand les vacances sont terminées, il est temps de reprendre la bonne habitude Coovia en réactivant les trajets que l’on souhaite dans son compte personnel. Il suffit juste de retourner dans vos trajets et un seul clic suffit pour que votre trajet quotidien domicile/travail s’affiche dans l’application des autres utilisateurs de Coovia. Zéro prise de tête, Coovia simplifie le covoiturage !

Et si en revenant de vacances vous souhaitez changer votre trajet pour changer de chemin: créez-en un nouveau et supprimez l’ancien. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Vous avez le contrôle de vos trajets à portée de main.

Arrêt de la ligne A : se déplacer à Toulouse durant les travaux

Cet été, la ligne A du métro va être arrêtée du 17 juillet au 20 août 2017 inclus pour cause de travaux. Le doublement des rames de métro permettra d’offrir plus de confort aux usagers d’ici fin 2019. Durant ces 35 jours sans métro, plusieurs solutions sont mises en place pour faciliter la mobilité des usagers et des touristes. Bus, vélo, autopartage ou covoiturage, les Toulousains ont l’embarras du choix !

 

Des lignes de bus en complément de l’existant

 

Si le tramway et la ligne B du métro sont toujours en activité durant cette période estivale, Tisséo a prévu de mettre en place des lignes de bus en plus des lignes existantes. La ligne 14 est allongée jusqu’au terminus Balma-Gramont afin de suivre le tracé de la ligne A, assurant des départs  toutes les 5 minutes depuis les terminus Balma-Gramont et Basso Cambo. En complément de cette ligne, le bus 140 renforce les arrêts entre Arènes et Marengo-SNCF. La ligne 130 rejoint les arrêts St Cyprien – République et la Cité Scolaire Rive Gauche et complète ainsi la ligne 13 déjà existante. Une navette est également prévue pour faire le lien entre les stations Borderouge et Argoulets.

 

Le vélo pour profiter du beau temps

 

Les travaux de la ligne A du métro ayant lieu en plein été, il est également possible de se déplacer à vélo dans la ville rose. Que ce soit avec son vélo personnel, un vélo loué à la Maison du Vélo ou un vélo en libre service, les toulousains profitent des longues journées d’été tout en faisant de l’exercice. Adieu les contraintes d’horaires, de temps de trajet, bonjour à la liberté de mouvement au grand air !

A Toulouse, il existe 283 stations VélôToulouse, dont 10 stations Bonus qui permettent de bénéficier de 15 minutes supplémentaires gratuites. Durant les travaux, le réseau de station est étendu jusqu’à Balma-Gramont et Basso Cambo. La Maison du Vélo, elle, se trouve en face de la gare Matabiau au bord du Canal du midi, dans les locaux de l’ancienne maison éclusière Bayard. On peut y louer un vélo de ville ou un vélo pliable pour une semaine (6 €), un mois (8 à 12 €) ou à l’année (80 à 110 €). A partir de mi-juillet, il sera aussi possible d’expérimenter un vélo électrique durant 5 ou 12 jours, du lundi au vendredi, pour 25 à 45 €. A la Maison du Vélo, vous trouverez tous conseils et informations utiles !

 

On loue une voiture…

 

Besoin d’une voiture pour un déplacement privé ou professionnel, pensez à l’autopartage, solution de mobilité complémentaire des transports en commun, de la marche à pied ou encore du vélo. A Toulouse, Citiz vous propose une flotte de plus de 60 voitures accessibles en libre-service 24h/24 et 7jours/7 ! Y accéder est très simple : inscrivez-vous et roulez ! Selon votre besoin, choisissez les voitures Citiz ou les voitures Yea!.

  • Sur réservation, choisissez la voiture Citiz qui correspond à votre besoin du moment : de la petite citadine au monospace 7 places, sans oublier un utilitaire ou un Partner équipé d’une rampe d’accès pour un passager en fauteuil roulant.  Votre place de stationnement est garantie au retour car chaque voiture Citiz dispose d’un emplacement dédié.
  • Découvrez également les voitures Yea!, des Smart 4 places géolocalisées via l’appli Citiz, en accès spontané  dans le centre-ville élargi  de Toulouse. Avec Yea! vous n’avez pas d’heure de retour à prévoir, à vous la liberté !

Pour ces deux services complémentaires (Citiz et Yea!), ne payez que ce que vous utilisez selon la distance parcourue et le temps d’utilisation. Tout est inclus dans le prix : entretien, carburant, assurance, parcmètre. Service ouvert à toute personne ayant le permis B, jeune conducteur inclus. Alors, roulez jeunesse ! Et profitez du réseau national Citiz présent dans 90 villes. Accédez ainsi à plus de 1000 voitures en France !

 

Le covoiturage pour des trajets adaptés à vos envies !

 

Que ce soit avec sa propre voiture ou avec un véhicule partagé, covoiturer représente une excellente solution alternative en l’absence de métro.  Justement, l’application toulousaine Coovia propose un service de covoiturage domicile-travail, qui compte déjà plus de 7300 inscrits. Particularité de Coovia : la souplesse. L’application vous permet en effet de covoiturer à la carte (juste certains jours, seulement le matin ou le soir, etc.) et de voir toutes les solutions disponibles en transports en commun (bus de substitution, ter, bus arc-en-ciel, vélôtoulouse, etc.). Et pour vous faciliter la vie durant ces 5 semaines, Coovia offre les covoiturages à tous les passagers du 17 juillet au 20 août : il ne vous reste plus qu’à essayer !

 

Les occasions de se déplacer dans et autour de Toulouse cet été seront multiples. L’ensemble des acteurs locaux est mobilisé pour vous faire profiter d’un bel été mobile ! Quels transports testerez-vous ?